06 03 85 04 34

La vague du codéveloppement..

Inventé au Canada, importé en France en 2004, chaînon manquant entre le coaching et la formation (ils ne sont ni l’un ni l’autre), les ateliers de codéveloppement partent d’un principe simple : qui connaît mieux le métier que ceux qui l’exercent au quotidien?  Alors pourquoi ne pas les réunir pour qu’ils partagent leurs difficultés et leurs projets ? Un moment privilégié pour «  résoudre collectivement les préoccupations de chacun », et de ce fait, contribuer à la professionnalisation de tous.  On connait le pragmatisme des Canadiens. On connait aussi leur haut niveau de recherche en pédagogie…

Voici  donc une dizaine de personnes, occupant les mêmes fonctions, des managers opérationnels par exemple,  qui se réunissent régulièrement par séance de trois heures. Chaque atelier commence par le choix d’un des sujets proposés. Puis,  grâce à un animateur externe,  spécialiste et formé à la méthode, ils écoutent, reformulent, interrogent, proposent, témoignent…Entre les séances, un plan d’action à mettre en œuvre pour progresser et sortir d’une situation jugée « délicate » par celui qui a bien voulu la présenter (le rôle du client) à ces pairs (les consultants).

Exemples de sujets proposés :

– « Je viens de prendre une nouvelle équipe et je souhaite organiser un séminaire de cohésion d’équipe. J’ai les idées au clair sur son organisation. Mais je ne sais pas pourquoi, j’appréhende beaucoup. Pouvez-vous m’aider à gagner en aisance

– « L’arrivée de deux jeunes ingénieurs dans le service n’est pas très bien perçue par le reste de l’équipe. Je sens des tensions. Comment réussir leur intégration ? ».  

– “J’ai accepté de prendre en charge le projet de conduite du changement de la nouvelle organisation. Mais parfois, je me demande par où commencer. Comment faire ? » .

La diversité des points de vue des participants face à un même sujet, le croisement des regards, permet au «  client » d’élargir sa vision, d’explorer de nouvelles voies, de reconsidérer les choses dans un ensemble plus vaste. Découvrir que l’on peut raisonner autrement, prendre en compte des aspects de la réalité passés inaperçus, s’éloigner des réponses toutes faites que tout à chacun a l’habitude d’apporter à son quotidien, c’est se donner les moyens pour «  reprendre la main » face à des situations perçues inextricables.  Une posture essentielle face à la complexité de certaines situations professionnelles d’aujourd’hui.

Mais qu’on ne s’y méprenne pas. Ces ateliers ne sont pas de simples réunions de résolutions de problèmes.

Il s’agit de bien plus que cela.

Car l’objectif premier n’est pas tant dans la recherche de solutions que de renforcer des qualités de communication, un état d’esprit coopératif et d’entraide, d’acquérir des savoir faire digne d’un « manager coach ». Mais ici pas de théorie. « L’intérêt du codéveloppement est qu’il s’appuie sur le quotidien et l’expérience des participants ». La pratique nous enseigne des vérités auxquelles la théorie ne donne pas accès. Si la théorie apporte des repères pour l‘action, la pratique vient les confronter au principe de réalité. C’est sans doute pour cela que le codéveloppement connait depuis cinq ans un fort engouement et que les grandes entreprises en ont vite perçu l’intérêt.

Toutefois,  cette vague a une contre partie. Non sans risque d’ailleurs. Car devant un tel succès, bon nombre de formateurs «  classiques », consultants ou coachs proposent désormais à leurs clients d’ajouter une « touche de codev » dans leur animation. Pour que cette nouvelle pédagogie tienne ses promesses, la méthode suit un processus très formel et l’animation nécessite beaucoup de subtilité. Une dynamique de groupe peut parfois apporter des surprises.  C’est justement pour cela que l’AFCODEV, (Association Française du Codéveloppement professionnel) vient de modifier ses orientations déontologiques. On les trouvera sur leur site :

 http://www.afcodev.com/deontologie.php).

Gageons que l’attention des entreprises permettra au Codéveloppement de continuer à connaître l’essor qu’il mérite et qui, nous en sommes sûrs, est promis à un bel avenir. Car il arrive à point nommé !

A bientot

Olivier Lowes

Pour en savoir plus :

Les bénéfices du Codéveloppement

Le Codéveloppement en pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.